Après un bac pro

La majorité des bacheliers pro qui poursuivent des études supérieures préparent, en 2 ans, un BTS ou un DMA, dans le champ professionnel d’origine. Quelques-uns optent pour une école spécialisée.
Pour en savoir +

BTS ou BTSA

17 % des bacheliers pro s’orientent vers une section de techniciens supérieurs (STS) en lycée ou en école.

Les lycéens qui ont eu leur bac pro avec mention bien ou très bien sont admis de droit en BTS du même domaine à la rentrée suivante.

Des restrictions existent pour les BTS assistant de manager, commerce international, hôtellerie-restauration (options mercatique et gestion hôtelière ; art culinaire, art de la table et du service, responsable d’hébergement et les BTS des arts.

Des pourcentages minimaux de bacheliers professionnels seront définis par les recteurs d’académie pour favoriser la poursuite d’études en BTS.

Écoles spécialisées

Dans cette filière, on trouve quelques bacheliers dans les écoles d’art, de commerce ou de comptabilité.

Les écoles en 2 ou 3 ans recrutent principalement sur concours post-bac. La sélection porte le plus souvent sur les matières générales (maths, français, langue...), ce qui désavantage les bacheliers pro.

Dans les domaines de la santé ou du social, certaines formations sont plus accessibles car elles n’exigent pas le bac, mais elles recrutent uniquement sur concours. C’est le cas de nombreux diplômes d’Etat, notamment ceux d’ aide-soignant, d’ auxiliaire de puériculture, de moniteur-éducateur, d’ aide médico-psychologique.

L’école Vaucanson

l’Ecole Vaucanson , une grande école pour bacheliers professionnels.
L’Ecole Vaucanson délivre une formation de haut niveau (Licence puis Master) conçue spécifiquement pour les bacheliers professionnels.
Son objectif : Permettre aux meilleurs d’entre eux d’accéder à des postes à responsabilités au sein de grandes entreprises et de PME, ou encore de s’orienter vers la création ou la reprise d’entreprise.

Après un bac pro : des formations de haut niveau

  • Bacs pro du bâtiment et des TP ou les bacs pro du domaine de l’électrotechnique-électronique : l’ENEPS (l’Ecole nationale de l’enseignement professionnel supérieur) propose à l’IUT 1 de Grenoble de préparer par le biais d’un parcours adapté, un DUT Génie civil, un DUT Génie électrique et informatique industrielle ou encore à partir de la rentrée 2011 un DUT Réseaux et télécommunications qui pourront éventuellement déboucher vers un master ou une formation d’ingénieur.
    + d’infos
  • Pour les bacs pros industriels (domaines de l’électrotechnique et l’électronique, de la mécanique, de la microtechnique, de l’énergétique...) : le lycée Henri Parriat de Montceau-les Mines (71) propose une classe prépa TSI (Technologie sciences industrielles) en 3 ans qui vise à préparer les concours de la plupart des écoles d’ingénieurs recrutant sur concours commun. "Le parcours scolaire est très sécurisé : l’étudiant peut être admis en section BTS à l’issue de chacune des années et peut donc poursuivre sa scolarité au lycée H Parriat. Il peut également intégrer le cursus en licence à l’université de Dijon"
    Site du lycée Parriat

Inscriptions pour ces 3 formations du 20 janvier au 20 mars sur www.admission-postbac.fr

Mise à jour :
17 novembre 2014

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter