Les formations après le bac

onisep

  • Le brevet de technicien supérieur - B.T.S.

Le B.T.S. propose une formation spécialisée de technicien supérieur en 2 ans. Ce diplôme a pour objectif une insertion professionnelle rapide. Mais la poursuite d’études, notamment en licence pro, est possible. De nombreuses spécialités (une centaine) vous sont proposées qui répondent aux besoins des entreprises.
(BTS)

  • Le brevet de technicien supérieur agricole - B.T.S.A.

Le B.T.S.A. propose en 2 ans une formation spécialisée de technicien supérieur dans le domaine de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement. Ce diplôme vise une insertion professionnelle rapide. La poursuite d’études, notamment en licence pro et en C.S., est possible.
(BTSA)

  • Le diplôme universitaire de technologie - D.U.T.

Le D.U.T. propose une formation polyvalente de technicien supérieur en 2 ans. Les cours sont répartis à égalité entre les matières générales, et l’enseignement technologique et professionnel. Ce diplôme vise une insertion professionnelle rapide, mais aussi une poursuite d’études, notamment en licence pro. On recense 44 spécialités dans tous les domaines.
(DUT)

  • Le diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques - D.E.U.S.T.

Le D.E.U.S.T. est un diplôme à vocation professionnelle, préparé à l’université en 2 ans. Chaque spécialité est unique et créée en fonction de l’économie locale. La poursuite d’études, principalement en licence pro, est possible.
(DEUST)

  • Le diplôme des métiers d’art - D.M.A.

Le D.M.A. se prépare en 2 ans et permet une insertion professionnelle dans l’artisanat d’art, les agences de création, les ateliers de restauration... Il permet aussi une poursuite d’études.
(les études d’Art)

  • Les classes de mise à niveau

Hôtellerie-restauration, arts appliqués... l’accès à quelques formations post-bac (B.T.S., D.M.A.) nécessite, pour les non-titulaires d’un bac dans ces spécialités, de passer par une classe de mise à niveau
(MAN)

  • Le diplôme de comptabilité et de gestion - D.C.G.

Premier échelon de la filière comptable, le D.C.G. se prépare en 3 ans après le bac. Il permet la poursuite d’études en D.S.C.G., en master ou une insertion directe sur le marché du travail.
(DCG)

  • Les écoles spécialisées

Paramédical, social, communication, commerce, transport, armée, police... les écoles spécialisées forment à des métiers précis dans des domaines variés. 2 à 6 ans d’études, un recrutement sélectif, des études parfois onéreuses, mais souvent la certitude d’un emploi à la clé.
(écoles spécialisées)

  • La licence

La licence, première étape du L.M.D.(licence-master-doctorat), se prépare en 6 semestres (3 ans). Elle couvre différents domaines : sciences, technologie, santé ; droit, économie, gestion ; arts, lettres, langues ; sciences humaines et sociales... L’organisation des enseignements permet aux étudiants de personnaliser progressivement leur parcours. Objectif : l’insertion professionnelle à bac + 3 avec la licence professionnelle notamment, ou la poursuite d’études en master à bac + 5 préparant soit à la recherche, soit à l’insertion professionnelle.
(licence)

  • Première année commune aux études de santé

A la rentrée 2010, les futurs médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens et sages-femmes passeront par une 1re année commune aux études de santé. Ils suivront ensuite chacun leur propre filière de formation en vue d’obtenir le diplôme d’Etat, obligatoire pour exercer leur profession.
(PACES)

  • Les classes préparatoires aux études supérieures - C.P.E.S.

Les C.P.E.S. sont destinées à des élèves titulaires d’un baccalauréat général, méritants et boursiers ou proches des critères d’attribution.
pour les préparer en une année à entrer dans les classes préparatoires aux Grandes Ecoles les plus sélectives.
(CPES)

  • Les classes préparatoires aux grandes écoles - C.P.G.E.

Les C.P.G.E. proposent une formation pluridisciplinaire et préparent en priorité aux concours d’entrée des grandes écoles : écoles de commerce, d’ingénieurs, vétérinaires, écoles normales supérieures (ENS)... Motivation et rigueur exigées.
(CPGE)

  • Les cycles préparatoires

Cycle préparatoire polytechnique, cycle préparatoire intégré, cycles préparatoires universitaires... permettent d’intégrer certaines écoles d’ingénieurs.
Une formule à mi-chemin entre la prépa intégrée d’une école d’ingénieurs et les C.P.G.E.
(CPP)

  • Les grandes écoles post-bac : des écoles en 5 ans

Certaines écoles d’ingénieurs et de commerce, les instituts d’études politiques proposent une admission directement après le bac. Ils offrent généralement la possibilité d’admission à d’autres niveaux (après un bac + 2, bac + 3...). C’est ce qu’on appelle les admissions parallèles.
(grandes écoles)

Mise à jour :
14 juin 2012

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter